Du noir et du blanc, en photographie I

Il y a un certain temps que je me pose la question du Noir&Blanc en photographie. Non pas en cherchant craneusement à trancher la question de savoir s’il sert ou dessert la photo, et alors selon quelles règles… Non, ce qui me préoccupe c’est son omniprésence. Dans ce premier volet, je reviens sur les travers du recours facile au N&B par la biais d’un travail photographique sur l’intimité.

*01

Depuis ma petite chaise de café je fus interpelée par le grand nombre de livreurs qui circulaient en ce jeudi après-midi de janvier. Tant de personnes commandent donc à manger depuis chez eux ? Ma première pensée s’apparente à  » pas étonnant que beaucoup de jeunes soient attirés par la livraison, à voir tant de mouvement on s’imagine que c’est un business très lucratif où l’on ne s’ennuie pas !  » Puis, j’y pense un peu plus …